Jean-Paul Demoule
Jean-Paul Demoule, professeur de protohistoire européenne à l’université de Paris I

Jean-Paul Demoule, professeur de protohistoire européenne à l’université de Paris I, a été de 2002 à 2008, président de l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap). Titulaire d’un doctorat de préhistoire de l’université de Sarrebruck (Allemagne) et d’une thèse de l’Université de Paris I, il fut l’un des organisateurs du programme de sauvetage archéologique de la vallée de l’Aisne, commencé dans les années 1970 et l’une des premières opérations d’archéologie préventive systématique en France. Il a également conduit des fouilles en Grèce et en Bulgarie. Ses travaux portent sur l’apparition du néolithique en Europe, ainsi que sur l’âge du Fer dans le Bassin parisien. Il s’est intéressé aussi aux relations entre archéologie, idéologie et société, et notamment dans ce cadre au « problème indo-européen » et aux utilisations politiques de l’archéologie. Enfin il s’est investi dans les questions de politique scientifique, dirigea un laboratoire du CNRS et fut l’un des artisans de la loi de 2001 sur l’archéologie préventive.